Jack Lang traite Donald Trump de "président de merde" — "Pays de merde"

13 Janvier, 2018, 18:12 | Auteur: Auguste Feret
  • Jack Lang traite Donald Trump de

Jack Lang le 13 mars 2015 à Paris.

Jack Lang n'a décidément pas sa langue dans sa poche, et ce n'est pas le chef d'État le plus puissant au monde qui va l'impressionner.

Le patron de HBO répond aux critiques sur le lancement tardif de la saison 8 — Game of Thrones
HBO confirme qu'il n'y aura aucun des personnages de Game of Thrones dans les spin-offs et il n'y aura jamais de revival. Nous ne voulons pas l'utiliser pour lancer une nouvelle série. "Nous voulons une séparation [entre les deux]".

Michel, l'ex-entraîneur de l'OM, se fait virer — Malaga
Mais cette saison, Malaga a enchaîné les mauvais résultats et occupe actuellement la 19e place du classement. Michel n'est plus l'entraîneur de Malaga .

Affaire Cavani-Pastore : Antero Henrique soutient Emery
"Le plus important, c'est qu'ils récupèrent pour revenir dans le groupe, qu'ils travaillent pour aider le groupe ". En manque de temps de jeu, Javier Pastore a cependant rapidement tenu à démentir les propos de son coéquipier.

Retour de bâton (merdeux) pour Donald Trump. J'ai envie qu'on dise dans le monde entier: "'président de merde', comme un cri de ralliement contre ce personnage humiliant et offensant". "Ce mépris est inqualifiable". Et d'ajouter: "Tous les jours, il déverse du mépris sur les uns, sur les autres".

C'est sur Twitter et Facebook que l'ancien ministre de François Mitterrand a utilisé cette expression, ce samedi, dénonçant un "xénophobe et un raciste maladif". Pour le président de l'Institut du monde arabe, son comportement est "indigne de l'Amérique, grand pays de liberté, de grandes aventures d'émancipation".

Conseillé:



Populaire

Le Spartak se paye une sortie raciste
Le joueur de 19 ans risque une suspension de 10 matches. " Ce post montre combien continuent à être véhiculer des préjugés racistes sur les noirs en Russie , poursuit-il.

Thierry Moreau bientôt de retour dans TPMP ?
J'ai des projets, je travaille sur une série de documentaires que je suis en train de vendre à des producteurs". Les deux hommes ont promis en fin d'émission d'en rediscuter en dehors des caméras.

Soupçons de financement libyen : Alexandre Djouhri est sorti de prison
A cette époque, les juges d'instruction disposaient d'une série de témoignages et d'éléments troublants accréditant l'hypothèse d'un financement libyen.

L'aéroport de Montpellier bat son record de trafic de l'an 2000
C'est 178 000 de plus qu'en 2016 qui avait déjà été une très bonne année. Ce jour-là, le cap des 1 733 000 passagers était battu.

Une Femen torse nu s'en prend à Milos Zeman — Présidentielle tchèque
Zeman, 73 ans, connu aussi pour ses opinions pro-chinoises et anti-musulmanes, était crédité de 41,99% des suffrages. Drahos, lui, est préféré par les milieux intellectuels des grandes villes.

France Gall inhumée en petit comité
Sur Twitter, Céline Dion a rendu hommage à France Gall en ces termes: "Je suis attristée par le décès de France Gall ". Ses fans pourront se rendre sur sa tombe plus tard, quand sa famille aura eu le temps de se recueillir.

L'Onu aidera à l'organisation d'élections cette année — Libye
La Libye est engluée dans une interminable crise de transition depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011. Il effectue une visite en Tunisie et en Libye, qui devrait se poursuivre jusqu'à vendredi.

Rennes a pensé à Abdennour et Germain — OM
En effet, Valère Germain et Aymen Abdennour auraient dernièrement été ciblés par le Stade Rennais, en interne. L'OM se déplace à Rennes ce samedi (17h) pour le compte de la 20e journée de Ligue 1.

UN Security Council meets over Iran protests
The United States has meanwhile piled pressure on Iran, with Trump pledging to help Iranians "take back" their government. The United Nations Security Council meets on the situation in Iran, Friday, Jan. 5, 2018 at United Nations headquarters.

Euro 2018 : la France s'est fait peur mais fait plier la Norvège
Les Français avaient pris les choses en main en début de match, portant l'écart à +3 en leur faveur après dix minutes (7-4). Les Bleus se sont fait de belles frayeurs mais ils prennent déjà une sérieuse option pour les demi-finales de l'épreuve.