La "méthode Trump" appliquée au Pakistan

13 Janvier, 2018, 19:32 | Auteur: Anatole Charbonneau
  • Le président américain Donald Trump à la Maison Blanche le 20 décembre 2017SAUL LOEB

The United States has foolishly given Pakistan more than 33 billion dollars in aid over the last 15 years, and they have given us nothing but lies & deceit, thinking of our leaders as fools. "C'est fini!", a lancé M. Trump.

La réaction du Pakistan ne s'est pas faite attendre.

Le Pakistan "a donné gratuitement accès aux Etats-Unis à son espace aérien et terrestre, des bases militaires et une coopération en matière d'intelligence qui ont décimé al-Qaïda depuis 16 ans, mais ils ne nous ont rien donné en échange, à part des invectives et de la méfiance", a pour sa part tweeté le ministre pakistanais de la Défense Khurram Dastgir-Khan.

Ce n'est pas la première fois que les Etats-Unis reviennent sur leurs engagements financiers au Pakistan.

Le Spartak se paye une sortie raciste
Le joueur de 19 ans risque une suspension de 10 matches. " Ce post montre combien continuent à être véhiculer des préjugés racistes sur les noirs en Russie , poursuit-il.

Thierry Moreau bientôt de retour dans TPMP ?
J'ai des projets, je travaille sur une série de documentaires que je suis en train de vendre à des producteurs". Les deux hommes ont promis en fin d'émission d'en rediscuter en dehors des caméras.

Le cyclone pas encore baptisé mais l'île déjà en alerte 1 — Rodrigues
C'est le moment de cette descente qui sera déterminante pour évaluer l'mportance de la menace pour les îles soeurs . Après les grosses averses de ces derniers jours, c'est au tour de Rodrigues de subir les caprices de Dame nature.

L'administration Trump a indiqué au Congrès en août qu'elle examinait très sérieusement la possibilité de ne pas verser 255 millions de dollars d'aide, dont le versement a déjà été retardé.

Une décision devrait être prise "dans les prochaines semaines", précisait le quotidien. Quelques heures plus tôt, un tweet du gouvernement pakistanais soulignait déjà les "innombrables sacrifices" du pays, qui selon Islamabad a perdu plus de 62.000 morts et 123 milliards de dollars dans la guerre contre le terrorisme sur la période 2003-2017.

Contrairement à ses prédécesseurs, Donald Trump n'est pas homme à cacher ses sentiments et ses idées derrière des politesses diplomatiques. En décembre, Donald Trump avait déjà menacé le Pakistan. Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang, n'a pas directement commenté les propos du président américain mais a rendu hommage à Islamabad. "Il a tweeté contre nous et l'Iran pour des raisons de politique intérieure", a déclaré le chef de la diplomatie pakistanaise.

Les relations avec le Pakistan sont rendues plus complexes par le fait que le pays est une puissance nucléaire, un arsenal que les partenaires d'Islamabad ne souhaitent pas voir tomber aux mains d'extrémistes. Dans son premier tweet de l'année, Donald Trump a dénoncé "les mensonges et la duplicité" d'Islamabad à l'égard des États-Unis, considérant que les dirigeants américains étaient "pris pour des idiots" et que cela devait cesser. "Il faut qu'ils nous aident", avait-il averti. Il a aussi menacé de couper cette aide américaine. "Nous n'avons pas de commentaire à faire sur la teneur de la réunion".

Conseillé:



Populaire

Comment la glace découverte sur Mars pourrait aider à sa colonisation
C'est la raison pour laquelle la Nasa veut limiter les recherches à des zones plus proches de l'équateur de Mars. Toutefois, des questions demeurent quant à sa quantité, sa pureté et son accessibilité à d'éventuels astronautes.

Seal Clarifies Oprah Winfrey Post, Says He Has 'Enormous Respect' for Her
Asked if she had the kind of experience necessary for the job, he retorted, "Does our current president?" Watch Seal's video message below.

Lorient confirme et recolle au podium
En s'imposant sur leur pelouse samedi , les joueurs de Mickaël Landreau (36 pts) restent également à l'affût, cinquièmes, un point derrière ce trio.

Jack Lang traite Donald Trump de "président de merde" — "Pays de merde"
Et d'ajouter: " Tous les jours, il déverse du mépris sur les uns, sur les autres ". Retour de bâton (merdeux) pour Donald Trump . Jack Lang le 13 mars 2015 à Paris.

Soupçons de financement libyen : Alexandre Djouhri est sorti de prison
A cette époque, les juges d'instruction disposaient d'une série de témoignages et d'éléments troublants accréditant l'hypothèse d'un financement libyen.

France Gall inhumée en petit comité
Sur Twitter, Céline Dion a rendu hommage à France Gall en ces termes: "Je suis attristée par le décès de France Gall ". Ses fans pourront se rendre sur sa tombe plus tard, quand sa famille aura eu le temps de se recueillir.

Émeutes mortelles après le viol et le meurtre d'une fillette — Pakistan
Au Pakistan , une violente manifestation a dégénéré à Kasur, au nord-est du pays, près de la frontière indienne. La population est excédée par l'inaction des autorités, qui n'a encore épinglé aucun suspect.

Leonardo DiCaprio va retrouver Quentin Tarantino pour son prochain film
Margot Robbie est toujours en tête de liste pour jouer le personnage de Sharon Tate . Ce film est également le premier tournage de Leonardo DiCaprio depuis 2015.

Rennes a pensé à Abdennour et Germain — OM
En effet, Valère Germain et Aymen Abdennour auraient dernièrement été ciblés par le Stade Rennais, en interne. L'OM se déplace à Rennes ce samedi (17h) pour le compte de la 20e journée de Ligue 1.

Le gros regret de Claudio Ranieri — Mercato FC Nantes
On va voir si je mettrais deux ou trois bus ou si on va jouer (...) En tout cas, je pars à 0-0 et je veux gagner", a-t-il conclu. En clôture de la 20e journée de Ligue 1, Nantes va défier le Paris Saint-Germain dimanche (21h).