Manifestation à Barcelone contre la détention d'indépendantistes — Catalogne

16 Avril, 2018, 18:25 | Auteur: Anatole Charbonneau
  • Des milliers de manifestants ont pris la rue d'assaut à Barcelone dimanche pour protester contre l'emprisonnement des leaders indépendantistes catalans

" Comme ils ne peuvent pas décapiter l'indépendantisme - comme l'avait souhaité la vice-présidente du gouvernement espagnol, Soraya Saenz de Santamaria - ils essaient de le faire par la voie judiciaire", lance la manifestante Roser Urgelles, une institutrice de 59 ans. Les premières incarcérations remontent à il y a six mois. Les Catalans ont souligné l'occasion, dimanche, en sortant massivement dans la rue. Lors de la manifestation, les protestataires scandaient "liberté pour les prisonniers politiques".

"Nous sommes de plus en plus nombreux à dénoncer la judiciarisation de la politique (.) et à dire qu'il faut donner une solution démocratique à ce conflit", ont clamé sur scène des acteurs catalans chargés de lire le manifeste des organisateurs. Deux grands syndicats, Commissions ouvrières et UGT, se sont joints à cette plate-forme, aux côtés des associations séparatistes ANC et Omnium.

" Il y a eu des tensions [parmi les syndiqués] comme dans l'ensemble de la société catalane ", a admis le secrétaire général de l'UGT en Catalogne, Camil Ros. C'est le moment de jeter des ponts.

Un an de prison pour l'historien français voleur d'archives
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail. Il demandait à y consulter des archives sur des pilotes décédés en combattant l'armée nazie.

La Nasa lance son nouveau chasseur de planètes potentiellement habitables
Le lancement est prévu pour 18h32 ( 00h32 heure française) à Cap Canaveral, en Floride, si les conditions météo sont satisfaisantes.

Des contacts avec l'OM ? La réponse de Brahimi — Mercato
Depuis ma première discussion avec le coach cette année, c'était sûr que j'allais rester à Porto . Intéressé? Franchement, je ne me suis jamais posé la question.

"Puigdemont, président", réclamaient des manifestants, dix jours après la remise en liberté de l'ex-président indépendantiste catalan Carles Puigdemont en Allemagne, où un tribunal a considéré que les charges pour "rébellion" n'étaient pas étayées pour son éventuelle extradition vers l'Espagne.

Cependant, des magistrats espagnols ont transmis jeudi à leurs homologues allemands des éléments afin d'accréditer l'existence " de violences justifiant la rébellion " selon Madrid, dans l'espoir d'obtenir la remise de M. Puigdemont à l'Espagne pour cette accusation. Parmi les dirigeants accusés de rébellion figure Jordi Sanchez, à qui les indépendantistes souhaitaient confier la présidence de la région. Incarcérés avant la vaine proclamation d'une "République catalane" le 27 octobre, ils sont considérés comme des membres du noyau dur ayant piloté le processus avorté vers l'indépendance. Ces deux puissantes associations citoyennes, organisatrices des grandes manifestations rassemblant plus d'1 million de personnes en 2014, 2015 et 2017 à Barcelone, ont également oeuvré à la mise en place du référendum sur l'indépendance catalane, qui a eu lieu le 1er octobre 2017. Le Tribunal suprême espagnol avait refusé de le libérer de prison, l'empêchant ainsi d'être nommé vendredi président de l'exécutif catalan comme le souhaitait le parlement de la région, qui avait de nouveau présenté pour le poste la candidature du dirigeant indépendantiste. Il reste cinq semaines aux indépendantistes pour investir un candidat à la présidence catalane, faute de quoi de nouvelles élections régionales seront organisées en juillet.

Conseillé:



Populaire

Dortmund : Batshuayi blessé par Stambouli
L'attaquant belge de 24 ans va manquer la fin de la saison avec le Borussia Dortmund , où il évolue depuis cet hiver. Alors qu'il filait vers le but, Michy Batshuayi a été victime d'un tacle régulier de Benjamin Stambouli .

Accord de pêche : L'UE peut renégocier avec le Maroc
Le 27 février 2018, l'arrêt de la Cour de Justice de l'UE avait nié au "polisario" tout rôle dans les accords avec l'UE. Elle espère conclure un nouveau protocole avant le 14 juillet, date d'expiration de l'actuel accord.

Thierry Ardisson dévoile son salaire : " je suis vénal, j'aime l'argent "
Il envisagerait d'aller dans sa maison en Normandie afin d'écrire des livres d'histoire et produire des films d'après le JDD . Mais sa compagne Audrey Crespo-Mara n'y croit pas.

Apple prévient les employés d'arrêter de divulguer des informations
C'est dommageable pour l'employé, mais aussi pour les équipes qui ont travaillé sur le produit, le service ou le logiciel fuité. L'impact d'une fuite dépasse les personnes qui travaillent sur un projet particulier - cela se ressent dans toute l'entreprise.

Manifestation à Paris de 700 motards contre les 80 km/h
Ce qu'il faut faire, selon eux, " entretenir le réseau et investir sur la formation ". Selon lui, ces routes ont concentré 55% des accidents mortels en 2016.

L'acteur Ronald Lee Ermey décède à l'âge de 74 ans
Ermey était célèbre pour ses rôles militaires, entre autres celui du sergent Hartman dans le film Full Metal Jacket . Lee Ermey ("The Gunny") s'est éteint ce matin suite à des complications d'une pneumonie".

Coup d'envoi, demain, de la campagne électorale — Municipales
Ces élections seront marquées par la participation, pour la première fois, des membres des institutions militaire et sécuritaire. Les femmes sont en tête de 33,30% des listes.

" "Un " corps à corps " face à " deux pitbulls de l'interview " — Macron
Une fois n'est pas coutume, Jean-Jacques Bourdin était ce lundi l'invité de l'émission qu'il anime en tant normal sur RMC .

Vasilyev tacle ses joueurs — Monaco
Quand tu signes un contrat pro, tu acceptes l'idée de devoir rester jusqu'à la fin de ton contrat. Vadim Vasilyev était l'invité de l'émission Téléfoot ce dimanche matin.

Frappes en Syrie : la France "n'a pas couru derrière les Américains"
La France "n'a pas déclaré la guerre" à la Syrie de Bachar el-Assad , a affirmé dimanche soir le président français Emmanuel Macron .