Brexit : des barrières commerciales "sont inévitables" (Barnier)

06 Février, 2018, 14:25 | Auteur: Anatole Charbonneau
  • LONDRES EXCLURAIT TOUTE UNION DOUANIÈRE AVEC L'UE APRÈS LE BREXIT

" Nous avons besoin de clarté sur les propositions britanniques sur la future relation, a estimé lundi Michel Barnier". Bruxelles cherche aussi le moyen d'empêcher le Royaume-Uni de profiter de son éventuelle liberté retrouvée pour livrer à l'Europe une concurrence déloyale en matière de fiscalité et de réglementation. Avant d'ajouter: " Il est temps de faire un choix ".

Le Ministre britannique en charge du Brexit David Davis accueille le négociateur de l'UE, Michel Barnier, au 10 Downing Street à Londres, 5 février 2018.

Du mardi au jeudi, les discussions entre les délégations européenne et britannique porteront sur des aspects techniques concernant la sortie du Royaume-Uni de l'UE, la frontière et la relation entre la province britannique d'Irlande du Nord et la République d'Irlande, et la période de transition, qui doit débuter au lendemain du Brexit, prévu le 29 mars 2019, et qui doit durer deux ans. Il a également rappelé que "sans l'Union douanière et hors du marché unique, les barrières au commerce des biens et services sont inévitables".

Les pro-Brexit sont persuadés qu'un accord commercial privilégié sera nécessairement conclu avec son principal partenaire économique.

Une ambition intime (M6) : Franck Dubosc se livre sans fard
Karine Le Marchand met désormais à l'honneur des artistes. "Je m'attendais à me confier mais pas à lâcher prise comme cela". Mardi soir, Franck Dubosc ouvre le bal et nous plonge dans ses souvenirs, et dans ses rêves.

L'Oidh souligne une vice de procédure — Procès Khalifa Sall

Comment le HomePod pourrait aider Apple Music à réduire l'écart avec Spotify
Spotify reste le premier service de streaming musical avec 140 millions d'utilisateurs, dont 70 millions d'abonnés payants . Contrairement à son rival suédois, Apple Music ne propose pas en effet d'offre gratuite financée par la publicité.

Quelles relations commerciales le Royaume-Uni souhaite-t-il entretenir avec l'Union européenne (UE) une fois qu'il en sera sorti?

De passage à Londres, le négociateur européen Michel Barnier a pressé ses interlocuteurs de " clarifier leur position ".

Dans un document de synthèse d'une quarantaine de pages rendu public mercredi, la Commission européenne dit craindre que le Royaume-Uni ne baisse ses taxes seulement pour se donner un avantage compétitif et fait remarquer qu'il s'est déjà doté d'entités extraterritoriales qui lui servent de paradis fiscaux. Elle dit craindre aussi qu'on y profite du Brexit pour assouplir les règles en matière notamment d'aide publique aux entreprises, de protection de l'environnement et de normes du travail avec le même objectif en tête. Au menu, la réaction de Londres aux " lignes directrices " de Bruxelles sur la période de transition, certains volets de l'accord de retrait restant en suspens, et.la clarification que doit apporter le Royaume-Uni sur sa vision des relations futures avec l'UE. Devant le grand écart de positions qui semblent difficilement réconciliables, Theresa May en est réduite à incarner un point d'équilibre, au risque d'apparaître confuse dans ses déclarations et molle dans sa vision.

"(Cette période) sera limitée dans le temps et aboutira à notre sortie de l'union douanière et du marché sur le long terme", a dit M. Davis, ajoutant "nous sommes très intéressés par maintenir une relation extrêmement bonne et étroite, dans le domaine de l'économie et dans d'autres domaines, et que cela se poursuive sur le long terme".

Conseillé:



Populaire

RDC: les autorités ordonnent la fermeture de son ambassade en Belgique
Début 2017, les autorités congolaises avaient annoncé la suspension de leur coopération militaire avec la Belgique. La compagnie aérienne a développé un nouveau programme de vol, soumis à l'approbation de l'autorité congolaise.

John Tshibangu a été extradé — RDC
En tenue militaire et entouré d'une vingtaine d'hommes armés, l'ex-colonel congolais lance un ultimatum au président Kabila. Selon Anadolu, un communiqué de presse du porte-parole de John Tshibangu a confirmé l'extradition.

Justin Timberlake to play Arizona in May
BA Macey: "At least he kept his clothes on!" The lesson here is that JT won't be selling out any arenas in the near future. By noon on Monday, the photo had over 45,000 likes and McKenna had more than 50,000 followers on Instagram .

BNP Paribas relève son objectif de rentabilité
Toiletté des divers effets exceptionnels, le produit net bancaire s'est amélioré de 0,5% sur un an et le bénéfice net de 4,4%. La maison mère annonce déjà, pour la banque de détail en Belgique, une "activité commerciale soutenue".

Le Polisario prêt à discuter directement avec Rabat (responsable) — Sahara Occidental
Le Polisario et Rabat n'ont plus négocié directement depuis l'échec en 2012 d'un cycle de cinq ans de pourparlers. Horst Koehler, dans la recherche d'une solution qui garantit le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination.

BROADCOM relève son offre à 121 milliards de dollars — QUALCOMM
Il subsiste donc encore de grandes incertitudes pour savoir si l'une ou l'autre de ces acquisitions parviendra à son terme.

Falcon 9 : vous pouvez revoir le dernier lancement de SpaceX en vidéo
Logique qu'il utilise sa fusée et ce lancement largement couvert par la presse pour faire de la pub pour son véhicule électrique. La fusée Falcon Heavy est donnée comme étant la plus puissante en service actuellement, capable d'emporter quelques 64 tonnes .

Paris : meurtre sanglant dans les cuisines d'un restaurant de Montparnasse
Son meurtrier présumé, retrouvé plus tard dans la journée, serait un autre membre du personnel du restaurant. Employée d'un restaurant voisin, elle venait de découvrir un cadavre dans la cuisine de l'établissement.

ASL ouvre trois lignes au départ de Bordeaux
Le vendredi, les départs s'effectueront de Bordeaux à 06h00 (arrivée à 07h15) et de Toulon à 12h45 (arrivée à 14h00). Les tarifs (incluant une collation, les boissons et toutes les taxes) démarrent à 38 euros l'aller simple.

Winners and losers from Trump's State of the Union address — Commentary
He mentioned the word "tax" 16 times and painted a picture of a growing American economy that just got a shot in the arm. Those who approved included 97 percent of Republicans, 72 percent of independents and even 43 percent of Democrats.