Washington affirme que Moscou a empoisonné Navalny et annonce des sanctions

03 Mars, 2021, 16:23 | Auteur: Therese Cote
  • Alexei Navalny

"Nous réitérons notre appel à une libération immédiate et sans conditions de M. Navalny", a-t-il ajouté, soulignant que le renseignement américain avait conclu que le gouvernement russe était responsable de l'empoisonnement du célèbre opposant.

Avant même l'annonce de ces mesures, le Kremlin avait déclaré que toute nouvelle sanction américaine n'atteindrait pas son objectif et ne ferait qu'aggraver des relations déjà tendues entre Moscou et Washington. Il s'agit des premières sanctions contre la Russie annoncées par Joe Biden, qui, depuis son arrivée au pouvoir, le 20 janvier, a adopté un ton beaucoup plus ferme à l'égard du Kremlin que son prédécesseur républicain Donald Trump.

Elle prévoient notamment, pour les personnes visées, un gel de leurs avoirs aux Etats-Unis.

" Nous ne cherchons ni une remise à plat ni une escalade ", a souligné un haut responsable américain, soulignant que les États-Unis n'hésiteraient pas à faire preuve de fermeté à chaque fois qu'ils l'estimeront nécessaire.

"Nous réagirons sur la base du principe de réciprocité", a poursuivi le ministère, tout en assurant que "les calculs visant à imposer quelque chose à la Russie au moyen de sanctions ou d'autres pressions ont échoué dans le passé et échoueront aujourd'hui". "Nous exhortons nos collègues à ne pas jouer avec le feu", a indiqué la diplomatie russe, estimant par ailleurs que les Etats-Unis ont "perdu le droit moral de faire la leçon aux autres".

L'opposant de 44 ans est visé par de multiples procédures judiciaires depuis son retour en Russie après cinq mois de convalescence en Allemagne, où il se remettait de son empoisonnement.

Aung San Suu Kyi hit with fresh charges after Myanmar's bloodiest day
Several wounded people were hauled away by fellow protesters, leaving bloody smears on pavements, media images showed. The February 1 coup reversed years of slow progress towards democracy after five decades of military rule in Myanmar.

Former French president Sarkozy convicted of corruption, handed jail sentence
Sarkozy said he had become the victim of a witch-hunt by financial prosecutors who had used excessive means to snoop on him. As they did, they learned that Sarkozy and his lawyer were communicating using mobile phones registered under false names.

Meghan Markle Wore Princess Diana's Bracelet In Tell-All Interview With Oprah
And she has Diana , Princess of Wales' diamond bracelet on her left wrist and her eyes are more heavily made up than usual. Meghan is well known for her love of dressing up more simple understated outfits with decadent jewellery worth thousands.

La plupart des peines d'emprisonnement en Russie sont effectuées dans ces camps situés parfois loin de tout et où le travail des détenus, habituellement dans des ateliers de couture ou de fabrication de meubles, est souvent obligatoire.

La justice russe a transformé en janvier dernier en prison ferme une peine avec sursis à laquelle il avait été condamné en 2014.

Son arrestation le 17 janvier a provoqué en Russie d'importantes manifestations, auxquelles les autorités ont répondu par plus de 11 000 arrestations, suivies généralement d'amendes et de courtes peines de prison.

L'Union européenne, pour sa part, a officiellement décidé d'infliger des sanctions à quatre hauts responsables russes proches du président Vladimir Poutine, une décision approuvée par les ministres des Affaires étrangères de l'UE la semaine dernière.

Les sanctions européennes concernent Alexandre Bastrykine, le chef d'une commission d'enquête qui rend compte directement à Vladimir Poutine, Igor Krasnov, le procureur général de Russie depuis 2020, Viktor Zolotov, le chef de la Garde nationale russe qui a publiquement menacé Alexeï Navalny, et Alexandre Kalachnikov, le chef du service pénitentiaire fédéral russe. Leurs noms doivent être publiés mardi au Journal officiel de l'UE.

Conseillé:



Populaire

United Kingdom will set out plans to raise income tax by £6 bil
But his main focus will be on preventing mass job losses and business collapse, as he withdraws emergency support. He said he was "concerned companies are going to have to step in and pay greater contributions".

Merck to help produce rival J&J’s COVID-19 vaccine
Psaki announced Tuesday that the federal government would invoke the Defense Production Act to assist Johnson & Johnson and Merck. One would make the vaccine and the other would handle inserting the vaccine into vials and ensuring strict quality controls.

US Ain al-Asad base targeted with Katyusha rockets
On Feb. 16 a rocket attack on US -led forces in northern Iraq killed a civilian contractor and injured a USA service member. Washington has blamed these on Shiite militias attempting to pressure the USA into withdrawing from the country.

L’Allemagne restreint les passages à la frontière française — Virus
Soutenez une rédaction professionnelle au service de la Bretagne et des Bretons: abonnez-vous à partir de 1 € par mois. La Commission européenne s'est, elle, émue de voire la libre circulation à l'intérieur de l'UE ainsi remise en cause.

Le gouvernement élargit le nombre de Français éligibles au vaccin AstraZeneca — Covid
Les 16 à 54 ans, sans antécédent médical chronique, devront attendre la phase 6 de la campagne de vaccination . Le gouvernement luxembourgeois a déjà saisi le CSMI pour emprunter le même chemin.

Israel blames Iran for blast on Israeli-owned ship
Associated Press journalists saw the hulking Israeli-owned MV Helios Ray sitting at dry dock facilities at Dubai's Port Rashid. Vessel and crew are safe", the United Kingdom Maritime Trade Operations (UKMTO) said in an advisory notice on Friday.

Carla Bruni réagit vivement à la condamnation de l'ancien président — Nicolas Sarkozy
Cette enquête a été classée près de six ans après son ouverture et " cachée " à la défense, selon eux. Il sera jugé pour l'affaire "Bygmalion" et le financement jugé illégal de sa campagne de 2012.

Jamal Khashoggi's fiancee says MBS should be punished 'without delay'
From there, he wrote a monthly column in the Washington Post in which he criticised the policies of Prince Mohammed. Surveillance cameras tracked his route and those of his alleged killers.

'premature,' 'unrealistic' COVID-19 will end soon
Basic public health measures remain the foundation of the response". "We can't tell individual countries what to do", said Dr. The final allocation breakdown for the first wave of Covax doses is to be released on Wednesday.

US needs migrant labour, Mexican president to tell Biden
Mexico has been frustrated by bottlenecks in vaccine supply and raised concerns that wealthy countries are hoarding them.