Menacé d'une nouvelle attaque, le Capitole américain sous sécurité renforcée

05 Mars, 2021, 19:51 | Auteur: Anatole Charbonneau
  • Calme au Capitole sous haute sécurité après une nouvelle menace extrémiste

Difficile pour autant de ne pas voir l'ombre de Qanon: des membres du mouvement n'ont en effet jamais accepté la victoire de Joe Biden et pensent que le 4 mars, Donald Trump sera investi président des États-Unis pour un second mandat.

Cet imposant dispositif de sécurité rend difficilement imaginable la répétition du coup de force de janvier, quand des milliers de manifestants pro-Trump s'étaient rassemblés au pied du Capitole après un discours du milliardaire républicain.

Une note publiée mardi par le département de la Sécurité intérieure et le FBI faisait état de discussions d'un groupe non identifié de "violents extrémistes" en vue de "prendre le contrôle du Capitole américain et d'y chasser les parlementaires démocrates le 4 mars ou autour de cette date".

"Nous avons obtenu des informations qui montrent un possible projet d'une milice identifiée visant à forcer l'entrée du Capitole le 4 mars", a averti la police, en affirmant être "préparée pour toutes menaces potentielles".

Des partisans de l'ancien locataire de la Maison blanche avaient fait irruption au Capitole en janvier pour empêcher le Congrès de certifier la victoire électorale de Joe Biden, donnant lieu à des scène de chaos inédites dans le bâtiment où se trouvaient alors l'ensemble des élus et le vice-président à l'époque, Mike Pence.

Depuis l'assaut du 6 janvier, des militaires de la Garde nationale patrouillent dans les couloirs de l'imposant bâtiment et sur l'esplanade, protégée par de hautes barrières, par endroit surmontées de barbelés.

Le responsable des services chargés du protocole et de la sécurité au Congrès, Timothy Blodgett (" Acting Sergent at Arms ") avait envoyé un message aux parlementaires du Congrès lundi pour les informer qu'il travaillait en étroite coopération avec la police pour surveiller les informations " liées au 4 mars et aux possibles manifestations entourant ce que certains appellent "le vrai jour de l'investiture " ".

Southwestern Public Health reports COVID-19 variant in region
A medical worker receives a vaccine for the coronavirus disease at a vaccination centre in Serdang, Malaysia, on Thursday. This includes surge testing in South Gloucestershire after cases of the Manaus variant of coronavirus were discovered.

Myanmar protests: Dozens killed in 'blackest day' since coup
More than 50 civilians, mostly peaceful protesters, are confirmed to have been killed by police and soldiers since the coup. Just $5 a month. "It's up to the member states to take the right measures", she said.

Etape clé vers l'Europe franchie pour le vaccin russe Spoutnik V
Les examens des vaccins de CureVac et de Novavax sont en cours, tandis que le feu vert de l'EMA au vaccin de Johnson&Johnson est attendu le 11 mars.

" Nous prenons ces renseignements au sérieux", a souligné le communiqué, ajoutant que les autorités se préparent à d'éventuels actes de violence.

La Chambre des représentants a avancé à mercredi soir des votes prévus au départ jeudi. En revanche le Sénat sera en séance à partir de midi, sous une sécurité encore renforcée.

Pendant la présidence de Donald Trump, des membres de la nébuleuse QAnon étaient convaincus que le républicain allait sauver le monde face à des élites corrompues et pédophiles. Des membres auto-proclamés de QAnon étaient présents parmi les manifestants du 6 janvier.

Le prix des chambres au luxueux hôtel Trump International, près du Capitole, a explosé jusqu'à 1.331 dollars la nuit pour les nuits de mercredi et jeudi, contre 476 dollars jusqu'à la fin mars.

"Plus grandes menaces" Cinq personnes, dont un policier du Capitole, sont mortes lors du coup de force du 6 janvier. Plus de 270 personnes sont poursuivies pour leur participation à cette attaque, selon le FBI.

Accusé d'"incitation à l'insurrection" pour avoir appelé ses partisans à marcher sur le Congrès, Donald Trump a été acquitté au Sénat le 13 février. Et le Congrès poursuit son enquête à travers plusieurs commissions.

Conseillé:



Populaire

Beijing to tighten vetting of Hong Kong legislators
China didn't set a growth target past year due to the influence of the coronavirus pandemic . Beijing aims to achieve the goal through a focus on clean industry and technology .

Meghan Markle slammed for criticising the royal family
"The last time I had contact with Meghan was at my grandmother's memorial in 2011", he said. The video then cut to Harry, who remarked: "My biggest fear was history repeating itself".

"La réconciliation " à la veille de sa visite en Irak
Le souverain pontife arrive en Irak ce vendredi, il devrait parcourir le pays pendant trois jours. Comme à chaque fois, François commencera par un discours devant les dirigeants irakiens.

Gradual reopening of Olymel's Red Deer plant begins
Hesse said the union interviewed between 600 and 700 workers who indicated they were afraid to return to work. He said that wasn't done by Olymel, Alberta Health Services or Occupational Health and Safety.

Nouvelle-Zélande: alerte au tsunami dans tout le Pacifique après un séisme
Une alerte au tsunami en a découlé pour le pays, tandis que les autorités ont évoqué un risque avéré pour la Nouvelle-Calédonie. Sont concernées également les Tonga, les Samoa, les îles Cook, les Fidji, le Vanuatu ainsi que les Françaises Wallis et Futuna.

Alerte au tsunami après un séisme au large de la Nouvelle-Zélande
Une alerte au tsunami en a découlé pour le pays, tandis que les autorités ont évoqué un risque avéré pour la Nouvelle-Calédonie. Le tremblement de terre, qui n'a semble-t-il pas fait de victimes, a été précédé de secousses de 7,4 et 6,9 dans la même région.

Brexit: EU negotiating 'with partner it can't trust', says Coveney
Secretary of State says it's part of a "pragmatic and proportionate implementation of the Northern Ireland Protocol". Ireland's Foreign Minister Simon Coveney said he had already spoken to Frost to express his regret at the move.

Capitol Police say threats to Congress up 93%
Online chatter suggests some in the QAnon movement see Thursday as a Trump inauguration day . Police did not identify the group. "We are taking the intelligence seriously", it added.

Buckingham Palace responds to latest attack on Meghan Markles character, issues statement
Buckingham Palace did not comment and no-one from Kensington Palace was available for comment on Tuesday night. According to a source, Prince Harry pleaded with them not to pursue the complaint .

European Union vows legal response as United Kingdom moves unilaterally on N.Ireland
The disruption caused widespread confusion among businesses, with some United Kingdom suppliers refusing to ship goods across the Irish Sea.